Il s'appelle Pascal, mais à Reims, ses collègues préfèrent
l'appeler « Quarante et un » ou « Fourty one ». Son univers,
c'est la nuit: obscure ou étoilée, paisible ou agitée. La nuit
qu'il contemple derrière sa carapace: sa voiture. Et tous les
soirs, des deux côtés des vitres de ce monospace vert surmonté
de la fameuse enseigne lumineuse, c'est le voyage...au bout de la nuit.

Retour
à la liste

Par Mathilde Lemaire

Durée : 20 mn 46 s.
Realaudio, 32.0 kb/s