Je marche dans la morgue, je n'ai jamais croisé le regard d'un mort. Au bout d'un long couloir, j'entends des éclats de rire. Je m'approche des casiers frigorifiques et je vois Thierry, Hocine et Jean-Michel, torses nus sous leur blouse blanche, à cause de la chaleur. Autour d'eux, il y a des civières et dessus, des hommes et des femmes de cire, des cadavres qui attendent leur toilette avant la mise en bière. Les rires continuent, à la limite de l'indécence. J'ai compris plus tard, que pour Thierry, Hocine et Jean-Michel, il y avait une vie avec les morts.

Retour
à la liste

Par Yaël Goosz

Durée : 23 mn 08 s.
MP3, 64 kb/s