Il y a quarante ans jour pour jour était signé le cessez-le feu entre la France et l'Algérie. Considérés comme des traitres, les Musulmans engagés aux côtés de la métropole, appelés harkis, sont obligés de fuir leur terre natale. Commence pour eux une traversée sans retour.

Retour
à la liste

Par Sophie Cuenot

Durée : 24 mn 32 s.
Realaudio, 32.0 kb/s